Campus numérique Francophone d’Alger
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Etablissements d’accueil des CNF et CNFp

>> Université Mentouri de Constantine (UMC)

10 mars 2012

C’est le 17 juin 1969 que fut créée l’université de Constantine, qui héberge actuellement le CNF partenaire de Constantine. Pour rappel, le centre universitaire de Constantine a été institué par le décret de 1961 signé par le Président de la République Française et portant création en Algérie de deux centres universitaires : l’un à Oran et l’autre à Constantine.

Cependant, il faut savoir que l’enseignement supérieur à Constantine a débuté avant la création de ce centre universitaire avec l’ouverture, en 1958, d’une annexe de Faculté de Droit de l’Université d’Alger. Cette structure, installée à l’Université Populaire (actuellement Abdelhamid BENBADIS situé derrière la Grande Poste au centre ville), assurait aux étudiants constantinois, inscrits auprès de l’Université l’enseignement théorique des deux premières années de licence en droit et la préparation du diplôme de capacité en droit.

En 1961, le centre Universitaire s’étoffe et comporte alors 04 (quatre) unités pédagogiques.

- L’Ecole de Médecine et de Pharmacie au sein de l’hôpital.
- Le Collège Littéraire installé à la Médersa. - Le Collège Scientifique, implanté au centre de formation professionnel à Bellvue.
- L’Institut d’Etudes Juridiques situé à l’université populaire.

Au lendemain de l’indépendance, à la rentrée universitaire de 1962, la formation supérieure sera dispensée à Constantine dans quelques spécialités bien précises, telles que les Lettres et les Langues, les Sciences Exactes, la Médecine et la Pharmacie. Elle demeurait toujours assurée sous la tutelle pédagogique des facultés relevant de l’université d’Alger. Les étudiants, peu nombreux à l’époque, étaient encadrés par des enseignants recrutés en majorité sous statut de coopérant technique et bénéficiaient de très peu de moyens didactiques tels la documentation et le matériel scientifique d’expérimentation, de démonstration et de recherche.

Mais la volonté des pouvoirs publics et l’engagement de certains hommes et, à leur tête, Mohamed Seddik Benyahia, Ministre de l’enseignement supérieur, auront vite fait de changer cette situation qui sera marqué par le lancement du gigantesque chantier de l’Université de Constantine selon les plans élaborés par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Sur 140.000 mètres carrés, devaient être livrés rapidement 4000 places pédagogiques et 4 amphithéâtres en engloutissant 11.400 mètres cubes de béton. C’est de là que débute la pleine expansion de l’université de Constantine, avec à sa tête Amar Bendali, premier recteur, et comme responsable de chantier Slimane Zouaghi, la réalisation étant confiée à l’entreprise publique ECOTEC.

Visitez le site de l’Université Mentouri de Constantine : www.umc.dz