Campus numérique Francophone d’Alger
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Actualités & Evénements » A l’international (Monde)

>>Séminaire CITEF 2103 : La liaison formation - emploi : l’approche par les compétences et la formation tout au long de la vie

15 septembre 2013

Paris CNAM 16, 17, et 18 octobre 2013

Le séminaire CITEF 2013 s’inscrit dans la continuité des réunions précédentes. Il a essentiellement pour but de partager les bonnes pratiques sur un sujet d’intérêt général et de déboucher sur un plan d’action dans les institutions membres.

La Conférence Internationale des formations d’ingénieurs et de Techniciens d’Expression Française, (CITEF) propose un séminaire de réflexion sur les problématiques liées à la relation formation emploi afin de faciliter l’insertion professionnelle, mais également de maintenir l’employabilité des diplômés.

Organisateurs :

La Conférence Internationale des Formations d’Ingénieurs et de Techniciens d’Expression Française (CITEF), Réseau institutionnel « Sciences de l’Ingénieur » de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), en association avec l’Agence Universitaire de la Francophonie et le Conservatoire National des Arts et Métiers.

Responsables

- Pour la CITEF :

Richard POULIN, Président de la CITEF, Directeur du Bureau International – Université LAVAL, 2325 rue des Arts, QUEBEC, CANADA, G1V 0A6,

Courriel : Evpuneq.Cbhyva@ov.hyniny.pn

Michel TROQUET, Délégué général, Polytech’Clermont-Ferrand, BP 206, 63174 Aubière Cedex, Tél. 33 (0) 4 73 40 70 38, Mobile : 33 (0) 6 24 13 27 65

Courriel : zgebdhrg@cbylgrpu.havi-ocpyrezbag.se

- Pour le CNAM :

Dominique GENTILE, Vice-président CITEF, Professeur des Universités, Directeur National des Formations, Conservatoire National des Arts et Métiers ; 82, boulevard de Sébastopol 75003 PARIS

Courriel : qbzvavdhr.tragvyr@panz.se

1 – Le contexte

Un grand nombre de pays francophones se trouvent confrontés à l’insertion professionnelle des étudiants en fin de cursus. Ainsi le couple professionnalisation / compétences s’impose de façon croissante pour les organismes de formation initiale et continue. Ce nouveau paradigme répond à un besoin social mais également à des nécessités économiques. En Europe, le processus de Bologne dans les différentes réunions des ministres chargés de l’enseignement supérieur a acté plusieurs recommandations pour le développement et le maintien de l’employabilité des diplômés. Ainsi lors de la dernière réunion à Bucarest en avril 2012, les ministres soulignent que l’enseignement supérieur est une partie importante de la solution aux difficultés actuelles et ajoutent :

« Aujourd’hui les diplômés doivent combiner des compétences transversales, multidisciplinaires, et des aptitudes à l’innovation avec des connaissances spécialisées à jour afin de pouvoir contribuer aux plus larges besoins de la société et répondre au marché du travail. Nous aspirons à augmenter l’employabilité et le développement personnel et professionnel des diplômés au cours de leurs carrières. »

2 – Les objectifs du séminaire

Le séminaire est un lieu de partage d’expériences et de réflexions qui doit conduire à la rédaction d’un guide de bonnes pratiques à l’usage des établissements francophones. L’expérience des formations d’ingénieurs et de techniciens devrait pouvoir être transposée à d’autres formations supérieures, via les réseaux institutionnels de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Dans cette perspective, une attention particulière doit être accordée à la perméabilité entre la formation professionnelle et la formation académique, tant en formation initiale que continue.

3 – Les thématiques abordées

Pour atteindre ces objectifs, nous proposons de travailler en table ronde autour des thématiques suivantes :

- Comment construire un référentiel de compétences ?
- Comment traduire le référentiel de compétences en programme de formation ? Quelle liaison entre les compétences et les connaissances ?
- Comment évaluer les compétences acquises par les étudiants ou par les auditeurs de formation continue ?
- Quelles méthodes d’amélioration et d’adaptation des programmes de formation ?
- Le rôle des parties prenantes et les procédures d’évaluation, de certification et/ou d’accréditation des programmes pourront être examinés en transversalité des thématiques ci-dessus.

Pour accéder au lien direct : Cliquer ici