Campus numérique Francophone d’Alger
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Appels d’offres/Bourses » - Appels d’offres internationaux

>>Prix Louis d’Hainaut 2016 de la meilleure thèse en technologie éducative

22 novembre 2015

Prix Louis d’Hainaut 2016 de la meilleure thèse en technologie éducative

L’université de Mons (Belgique) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à travers son Institut de la francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), s’associent pour décerner le Prix Louis d’Hainaut de la meilleure thèse de doctorat en technologie éducative, pour la troisième fois au mois de mai 2016. Il est réservé à un docteur ressortissant d’un pays du Sud dont la thèse a été soutenue il y a moins de trois ans. Le Prix est ouvert à tout chercheur du Sud ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF (du Nord comme du Sud), sur un sujet portant impérativement sur l’usage des technologies en éducation.

Cette initiative a pour objet à la fois d’honorer la mémoire du professeur Louis D’Hainaut et de stimuler la recherche en technologie de l’éducation dans les pays du Sud. Le professeur Louis D’Hainaut a consacré sa carrière à diffuser dans le monde francophone les concepts et les méthodologies de la recherche en technologie éducative. Il a en outre été un acteur important sur la scène internationale en matière d’appui éducatif aux pays en développement et, a participé, à ce titre, à de nombreuses initiatives en vue d’améliorer l’éducation en Afrique.

L’université de Mons (Belgique) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à travers son Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), s’associent pour décerner le Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse de doctorat en technologie éducative. Ce prix est annuel et sera délivré pour la troisième fois au mois de mai 2016. Il est réservé à un docteur ressortissant d’un pays du Sud (hors Europe de l’Ouest – sauf Bulgarie et Roumanie– et Amérique du Nord)dont la thèse a été soutenue il y a moins de trois ans. Le Prix a une vocation internationale et est ouvert à tout chercheur du Sud ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF (du Nord comme du Sud). Le sujet de cette thèse doit impérativement porter sur l’usage des technologies en éducation, indépendamment de la discipline d’appartenance, et doit constituer un apport à l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine.

Les récompenses sont de deux ordres :

- une somme de 2 500 euros, versée par le Fonds Louis D’Hainaut créé à l’Université de Mons
- la prise en charge par l’IFIC d’un voyage et d’un séjour de 5 jours au moment de la remise du Prix. Ce dernier est décerné à l’occasion d’une manifestation scientifique durant laquelle le lauréat sera honoré.

Critères d’éligibilité

Les conditions pour pouvoir déposer une candidature sont les suivantes :

- Être ressortissant d’un pays du Sud (vous pouvez résider dans un pays du Nord)
- Avoir obtenu sa thèse depuis au plus trois ans (entre le 1er janvier 2013 et la date de clôture de cet appel)
- Avoir rédigé sa thèse en Français

Date limite : 1er février 2016

Consulter l’appel : https://www.auf.org/appels-offre/louis-dhainaut-de-la-meilleure-these-en-techn/